Attentat à l'école Ozar Hatorah à Toulouse - ma ville natale

Publié le par Anishka

Encore un choc pour moi, un de plus! J'apprends hier sur internet l'attentat qui a eu lieu hier à 08:00 du matin dans l'école juive Ozar Hatorah à Toulouse. J'apprends alors horrifiée qu'un homme à moto a tiré de sang froid sur des enfants et des professeurs à l'entrée de l'école. J'ai eu beaucoup de peine pour les victimes: 2 petits garçons de 3 et 6 ans et leur père de 30 ans professeur dans l'école, abattus de plusieurs coups de feu. Puis la fille du directeur de l'école, Myriam Monsonego, une fillette de 8 ans qui a essayé de se sauver, mais l'assassin l'a poursuivie jusque dans la cour de l'école pour l'abattre, il l'a attrapée par les cheveux et lui a tiré une balle dans la tête à bout portant. De plus, il y a aussi un blessé grave de 15 ans. Cette histoire m'a traumatisée par la cruauté, le manque d'humanité et la haine du terroriste.
L'enseignant assassiné, le rabbin Jonathan Sandler qu'on disait d'une grande bonté laisse derrière lui une veuve enceinte et une petite fille de 10 mois. Quelle triste histoire! Que D-ieu donne la force à sa veuve d'affronter cette épreuve difficile!
Je ne vous dis pas avec quelle appréhension j'ai appelé ma famille à Toulouse - ma ville natale, la ville rose, ma ville douce de souvenirs..... Vous allez comprendre pourquoi: ma nièce de 10 ans est aussi élève dans cette école! Elle a eu de la chance car ce jour-là elle avait cinq minutes de retard! Comme quoi, parfois la vie tient à un fil, à un détail, il y a des miracles invisibles à notre entendement. Je vous dis ça, car mon jeune neveu a été renvoyé de cette école il y a quelques mois, comme quoi les voies de D-ieu sont impénétrables! J'ai appelé ma grande soeur qui était à son travail, je sentais à sa voix qu'elle avait beaucoup pleuré. Dans cette petite école, tout le monde se connaît, alors la peine ressentie est très profonde. La communauté juive de Toulouse est sous le choc, en deuil et ressent une peine immense!
J'ai appris que lors de la fusillade dans l'école juive quelques enfants ont essayé de se sauver en courant et ont frappé à la porte d'une voisine pour pouvoir se réfugier chez elle, elle a ouvert sa porte mais elle a refusé de les laisser entrer! Cette femme, quel être immonde! C'est un crime, non-assistance en personne en danger! Moi, pour sauver la vie d'un enfant innocent, je serais prête à donner la mienne! Je pleure en écrivant ces mots... Je vous embrasse à tous et prie de tout mon coeur que plus jamais un tel drame ne puisse arriver!

 

http://www.chiourim.com/sites/default/files/images/toulouse12.jpgMyriam Monsonego
http://www.chiourim.com/sites/default/files/images/myriam.jpgMyriam Monsonego

 

http://ambisrael.fr/files/2012/03/photo-toulouse.jpgJonathan Sandler et ses 2 petits garçons Arieh et Gabriel, 3 et 6 ans

 

http://www.sudouest.fr/images/2012/03/19/l-emotion-est-encore-tres-palpable-devant-le-college-juif-de_700204_460x306.jpgTémoins du drame, élèves et familles

Publié dans Un peu de moi

Commenter cet article

elka 22/03/2012 11:38


Voila , ils pensent que le fou est mort !


 

elka 22/03/2012 11:29


C'est un vrai drame, je pense que toute la France est traumatisée!


Je suis les évènements en direct à la radio, je pense que les policiers du raid sont rentrés maintenant dans l'appartement, on ne sait pas si il est mort ou encore vivant, ils auraient voulu le
prendre vivant , pour le faire parler et remonter une éventuelle filière...


Il y a toujours des fous dans la nature , il faut avoir de la chance...


Il y a maintenant de très violents coups de feu dans l'appartement ...ça me donne des frissons, les policiers sont vraiment très courageux...


Je te fais un énorme bisous!


Liliane

Anishka 22/03/2012 12:26



Merci Liliane de me tenir au courant des dernières nouvelles. Je pense à vous, J'espère qu'il n'y aura jamais d'autres drames de ce genre sur le territoire français. Les consignes que je peux
vous donner, ayant l'expérience des attentats perpétrés en Israël, c'est de ne pas traîner dans des lieux trop peuplés, dans les entrées et sorties des lieux publics, tels centres commerciaux,
gares et aéroports compris. Il faut être vigilants et avoir les yeux bien ouverts: gens suspects ou paquets suspects qui traînent et qui n'appartiennent à personne dans un endroit public comme le
bus. Vaut mieux se méfier pour rien que de ne pas prêter attention car ça peut sauver des vies.
Gros bisous et à bientôt pour des nouvelles plus réjouissantes



Anne-Marie 21/03/2012 09:21


Bonjour,


 


Le suspect est cerné depuis cette nuit par le GIGN et ses 2 frères se sont rendus. On suit à la minute à la TV car de nouveaux coups de feu ont été entendu............On est tous consternés


A Marie 31380

maryse 21/03/2012 08:44


que dire ??? c'est juste une horreur !!!!

élise 21/03/2012 00:19


une tuerie très cruelle


c'est l'effroi ici en france pourquoi ce rabbin et ces petits enfants c'est monstrueux


j'ai une amie qui habite à un quart d'heure de cette école et elle à vraiement très peur pour ses enfants


c'est vraiement très triste en france nous avons tous une pensée pour cette femme qui a perdu son mari et ses deux petits  enfants ,à cette jolie petite fille et à ses parents et aux membres
de cette communauté


que la justice soit faite


élise


 

Monick 20/03/2012 19:09


face à la folie des hommes, que faire...


restons solidaires dans cette épreuve car nous sommes tous concernés;


 

bero 20/03/2012 18:43


et oui , hélas , Anischka !


encore un drame , nous déplorons tous


bisous


bernadette

champagne 20/03/2012 18:36


Que te dire


ici, en France, nous sommes tous consternés et la peine est sincère


Nous avons peur , ce fou va frapper où maintenant ?


Comment peut on faire pour tirer à bout portant sur des enfants???


 Je comprends ton désarroi et je pense à vous tous et surtout aux familles des victimes