Film "Nous étions l'Exodus", documentaire à ne pas rater jeudi 13 décembre 2007!

Publié le par yona5

Bonjour à tous!
Je tenais à vous annoncer un documentaire qui passe en exclusivité le jeudi 13 décembre 2007 sur France2 à 23:00 heures (heure de Paris) après Envoyé Spécial:
"Nous étions l'Exodus" de Jean–Michel Vecchiet. J'ai vu la projection du film en salle en avant première et ça valait vraiment le coup, on apprend des tas de choses sur le parcours de l'Exodus et la générosité des habitants de Port-de-Bouc. J'ai même vu des survivants qui étaient sur le navire Exodus après la diffusion du film et j'ai aussi parlé avec le réalisateur du film qui a dit que ce film était l'oeuvre de sa vie!
C'est l'histoire de 4500 survivants de la Shoah, dont 1 732 femmes et 955 enfants, embarqués clandestinement le 9 juillet 1947 du port de Sète sur un bateau de fortune baptisé Exodus dans l'espoir de gagner la Palestine avec la complicité des autorités françaises. Mais le navire presque arrivé fut intercepté par la marine britannique au large de la Palestine. Les passagers, transférés sur trois bateaux-prisons, entassés dans des conditions sanitaires épouvantables, furent ramenés à Port-de-Bouc au sud de la France dix-huit jours après leur départ.
Ramenés parqués sur trois "bateaux cages" dans la rade de Port-de-Bouc où ils restent trois semaines, refusant de débarquer malgré la chaleur caniculaire, enjeu de négociations internationales, cette épopée achèvera de précipiter la fin du mandat des Anglais en Palestine et aboutira à la création de l'Etat d'Israël.
Destin cruel: ces réfugiés furent transférés par les anglais de nouveau dans des camps de déportés en Allemagne! Ce n'est qu'en 1948, après l'établissement de l'État d'Israël, qu'une première partie des passagers de l'Exodus parvint en Palestine.

Le film raconte également la découverte du plus grand réseau d’immigration illégale d’après-guerre, le bras de fer entre deux nations, la France et l’Angleterre, et la chaîne de solidarité organisée autour des réfugiés.
Jean-Michel Vecchiet a recueilli des témoignages, retrouvé des photos jusqu’alors inédites, s’est plongé dans les archives françaises et israéliennes pour faire ce documentaire qu’il voit “comme une sorte de chaînon manquant entre la libération des camps de la mort et la création d’un Etat juif”.
Retenez la date car c'est vraiment à voir!

1124_big

Publié dans Sites intéressants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article